Les maladies sexuellement transmissibles : Comment se protéger ?

La liste est longue en matière de Maladies sexuellement transmissibles : herpès, syphilis, papillomavirus, SIDA… Une personne saine peut contracter une MST, non seulement par le rapport sexuel, mais aussi par le sexe oral. Certains types de maladies sexuellement transmissibles, dont le gonocoque et la chlamydia, sont souvent issus du contact de la bouche avec les sécrétions vaginales. Toutefois cette pratique sexuelle ne présente qu’un risque faible de transmission pour le VIH.

Préservatifs : l’allié des personnes sexuellement actives

En vacances, en déplacement, en voyage d’affaires ou même su place, nombreuses sont les occasions de rencontres amoureuses ouvrant, dans la plupart des cas, vers les plaisirs sexuels. Le moyen parfait pour se protéger de nombreux types de MST reste l’utilisation des préservatifs. Faciles à emporter partout et très léger, ils peuvent trouver facilement de place dans votre sac. Femme et homme sexuellement actif peut s’équiper sans gêne de ces objets magiques pour être à l’abri de différents types de MST tout en profitant pleinement du bonheur des plaisirs sexuels.

Se protéger du VIH Sida

Même si certains professionnels de la santé ont pu repérer des pistes leur permettant de proposer des médicaments efficaces contre le SIDA, il vaut mieux se protéger contre ce type de maladie mortelle. Attaquant directement les défenses immunitaires de ses victimes, le SIDA reste jusqu’à présent très difficile à soigner. La meilleure option reste donc la prévention tout en évitant toutes sortes de contact sanguin avec une personne infectée. Pour éviter de contracter le VIH, quelles que soient les pratiques sexuelles adoptées (fellation, cunnilingus, rapport sexuel), l’idéal est de recourir aux préservatifs.

Se protéger d’autres formes de MST

Outre le SIDA, nombreuses sont les MST pouvant attaquer une personne lors d’une pratique sexuelle avec une personne malade. En effet, cette affaire qui ne concerne que ceux qui jouent sur la cour des grands peut être à l’origine de l’herpès génital, des hépatites B et C, de la gale, de la syphilis, de la blennorragie, du chancre mou… Quel que soit le type de la MST, le recours à un préservatif est la solution idéale pour s’en protéger.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>